230 M€ de financement de l’AFD pour des projets d’électricité et d’eau [en]

Le Gouvernement de la République Unie de Tanzanie et l’Agence Française de Développement ont signé le 29 juin 2020 à Dar es Salaam trois conventions de financement pour un montant total de 230 millions d’euros (environ 600 milliards de TZS), en présence de l’Ambassadeur de France. Ces fonds sont des prêts concessionnels visant à améliorer l’accès à l’électricité dans les zones rurales, à renforcer la sécurité et l’approvisionnement en électricité dans le sud de la Tanzanie et à soutenir les services d’approvisionnement d’eau et d’assainissement dans la région du lac Victoria.

JPEG

Dans les zones rurales du pays, le taux d’accès à l’électricité, historiquement bas, s’améliore depuis 10 ans grâce au Programme national d’électrification rurale. Près d’un quart des ménages ruraux sont aujourd’hui connectés à l’électricité, contre 17 % en 2017. Ce programme mis en œuvre par l’Agence tanzanienne de l’énergie rurale (REA) repose sur des projets d’extension du réseau, des projets de densification là où le réseau existe et des projets hors réseau. Le prêt concessionnel de 100 millions d’euros de l’AFD financera des projets de densification dans 10 régions du pays, afin de connecter jusqu’à 90 000 foyers, et l’installation d’une capacité de production solaire d’environ 3 MW dans des centrales électriques isolées gérées par TANESCO. Ces centrales sont jusqu’à présent alimentées par des générateurs diesel.

Avec la Banque mondiale et l’Union européenne, l’AFD soutient également le projet d’interconnexion Tanzanie-Zambie par un prêt concessionnel de 100 millions d’euros. Ces fonds financeront l’installation d’une ligne de transmission de 400 kV et de sous-stations d’Iringa à Sumbawanga via Mbeya et Tunduma et la ligne d’interconnexion de Tunduma jusqu’à la frontière avec la Zambie.
Les interconnexions électriques entre la Tanzanie et ses pays voisins visent dans un premier temps à assurer la sécurité énergétique des pays de la région et, à moyen terme, à permettre la mise en commun des ressources énergétiques. La connexion Kenya-Tanzanie est actuellement en construction, faisant de la connexion entre la Tanzanie et la Zambie le dernier maillon vers l’interconnexion entre l’East African Power Pool et le Southern Africa Power Pool.

Enfin, un financement de 30 millions d’euros de l’AFD sous forme de prêt concessionnel permettra de favoriser l’accès et l’extension des services d’eau et d’assurer l’amélioration des services d’assainissement à Mwanza (zones d’Usagara, Buhongwa, Kisesa, Buswelu et zones voisines) ainsi que la fourniture d’installations sanitaires adéquates dans les écoles et les lieux publics de la ville de Mwanza. Ce projet est la continuité du projet d’eau et d’assainissement du lac Victoria en cours, cofinancé par l’AFD, la BEI, l’Union européenne et le gouvernement tanzanien.
La municipalité de Mwanza est la deuxième ville de Tanzanie située dans le grand bassin versant du lac Victoria. La croissance rapide de la population entraîne une augmentation de la demande en services d’eau et d’assainissement. La multiplication des activités socio-économiques menace la qualité et la vie aquatique du lac.

Cet événement représente une étape importante dans la coopération entre l’AFD et le gouvernement tanzanien, qui a débuté il y a plus de 20 ans et s’est considérablement renforcée depuis lors. Le secteur de l’eau et de l’assainissement est historiquement l’un des principaux secteurs d’intervention de l’AFD en Tanzanie, avec 258 M€ (655 milliards de TZS) engagés au cours des dix dernières années. Le secteur de l’énergie est maintenant le premier secteur en termes d’engagements en Tanzanie avec près de 427 M€ approuvés par le Conseil d’administration de l’AFD au cours des 10 dernières années. L’AFD s’est engagée aux côtés de TANESCO et de REA pour soutenir l’accès à l’électricité, les infrastructures de transmission et celles de production à partir d’énergies renouvelables.

Lors de la cérémonie de signature, Mme Stéphanie Mouen, directrice de l’AFD en Tanzanie, a réaffirmé l’engagement de la France à soutenir le gouvernement tanzanien : "2019 a été une année record avec 170 M€ de projets approuvés par le Conseil d’administration de l’AFD pour la Tanzanie. 2020 est déjà une autre année record avec 300 M€ de financements signés et prêts à être mis en œuvre. J’espère que 2021, avec tous les projets que nous envisageons avec le gouvernement, sera une année de mise en œuvre et de diversification de nos activités de financement vers d’autres secteurs importants pour le pays, tels que l’agriculture, l’environnement et la biodiversité".

M. Doto M. James, secrétaire permanent du ministère des finances et de la planification, a souligné que "les bonnes relations entre la République de Tanzanie et le Gouvernement français contribuent à une mise en œuvre réussie des projets de développement dans divers secteurs, dont l’eau et l’énergie".

Dernière modification : 30/06/2020

Haut de page