4e session du Cercle franco-tanzanien

A l’occasion de la 4e session du Cercle franco-tanzanien, deux féministes sont venues raconter leur expérience lors d’un débat, suivi d’un concert par le groupe français « The Golden Voices ».

Cette session du Cercle franco-tanzanien, placée sous le thème de la place des femmes en société et du féminisme, a accueilli deux figures actives pour le droit des femmes : Anne-Cécile Mailfert, féministe française fondatrice et présidente de La Fondation des Femmes et ex porte-parole d’Osez le féminisme et Mary Rusimbi, féministe tanzanienne, directrice du Fonds tanzanien pour les femmes et membre fondatrice du Programme de la mise en réseau des genres en Tanzanie (TGNP).

JPEG

Photo : Anne-Cécile Mailfert, Mary Rusimbi et Philippe Boncour

L’Ambassadrice de France, Madame Malika Berak, a pris la parole pour rappeler l’importance du combat pour l’égalité des genres et souligner l’amitié franco-tanzanienne, suivi d’un mot d’amitié par Madame Liberata Mulamula, ancienne Ambassadrice de Tanzanie aux Etats-Unis.

JPEG
Photo : Mme l’Ambassadrice Liberata Mulamula et SE Mme Malika Berak

Cette session s’est terminée en musique avec le groupe « The Golden Voices », composé de trois jeunes femmes dynamiques illustrant la diversité culturelle française.

JPEG
Photo : Groupe The Golden Voices, composé de Maliya Jackson, Diem et Law

Dernière modification : 27/05/2016

Haut de page