Atelier franco-tanzanien : « Air Transport as growth drivers : sharing Tanzania vision and French experience »

Dans le cadre de la semaine de l’aviation civile, un atelier de travail franco-tanzanien sur les aéroports s’est tenu le 3 décembre 2015 à la « Maison de l’Aviation » de la Tanzania Civil Aviation Authority (TCAA), à Dar es Salam. Cet atelier sur le thème « Air Transport as growth drivers : sharing Tanzania vision and French experience », avait pour objectif d’identifier les opportunités d’affaires dans ce secteur stratégique pour la Tanzanie.

Le secteur du transport joue un rôle structurant dans l’économie tanzanienne avec une contribution directe au PIB de l’ordre de 5% et une contribution indirecte significative, compte tenu de l’impact des transports sur le développement des secteurs du tourisme, des mines et de l’agriculture. Les infrastructures aéroportuaires tanzaniennes présentent, toutefois, des déficiences qui font obstacle au développement du transport aérien.

PNG - 839.2 ko

La France peut se prévaloir d’une relation ancienne dans le secteur aéroportuaire en Tanzanie : le Terminal 2 de l’aéroport international Julius Nyerere a été construit par le groupe Bouygues sur protocole du Trésor au début des années quatre-vingts. L’AFD vient en outre de finaliser une étude sur la réhabilitation de cette infrastructure (réalisée par ADPi) et assurera le financement du projet à hauteur de 65 M€ (en prêt souverain).

La rencontre organisée conjointement par le service économique de l’Ambassade de France et la TCAA, avec la contribution de l’Agence française de développement (AFD) et de la Tanzania Airport Authority (TAA), a permis d’instaurer un véritable dialogue entre les acteurs publics et privés du secteur aéroportuaire représentés par une centaine de participants. L’atelier a été officiellement ouvert, en présence de l’Ambassadrice de France, SEM. Malika Berak, par le représentant du Secrétaire général du ministère des Transports, M. Shaaban Mwinjaka. La partie tanzanienne était représentée, entre autre, par les responsables de TCAA, M. Charles Chacha, et de TAA, M. Suleiman Suleiman et leurs équipes de directeurs, ainsi que par l’ancien ministre des Transports, élu de Tanga, M. Omari Rashidi Nundu et le CEO de Air Tanzania Company Limited (ATCL).

Plusieurs entreprises françaises se sont mobilisées pour présenter leurs solutions et partager les enseignements tirés de leurs expériences dans le domaine aéroportuaire : ADPI, Thalès, Cofely Ineo (Engie), Alpha airports, EGIS, Augier, GTIE Air & Défense (VINCI), toutes membres de PROAVIA, et JC Decaux, ainsi que des entreprises françaises implantées en Tanzanie, Sogea Satom, TPS, Bolloré….

Par ailleurs, l’Agence française de développement (AFD), représentée par Yves Boudot, a présenté son large portefeuille de projets aéroportuaires en Afrique.

Les entreprises françaises ont tout au long des échanges démontré leur disponibilité à accompagner par une réponse souple et adaptée le développement de différents projets du gouvernement tanzanien.

Dernière modification : 25/01/2016

Haut de page