Atelier franco-tanzanien sur la formation professionnelle

Le service économique de l’Ambassade de France en Tanzanie et le Centre de Recherche Tanzanien ’Economic and Social Research Foundation’ (ESRF) ont organisé un atelier de travail franco-tanzanien sur la formation professionnelle le 29 juin 2016, qui s’est tenu au centre de conférence d’ESRF à Dar Es Salaam.

L’Ambassadrice de France, Mme Malika Berak, et la Directrice d’ESRF, Dr. Tausi Kida, ont ouvert les travaux avec le Président de la Fondation du Secteur Privé Tanzanien (TPSF), Dr. Reginald Mengi. Le gouvernement était représenté en la personne de M. Ally Msaki, Directeur de l’emploi au Bureau du Premier Ministre.

JPEG - 198.7 ko
Dr Tausi KIDA, Dr Reginald Mengi, SE Mme Malika BERAK, M. Ally MSAKI

L’atelier a réuni une centaine de participants issus d’horizons très divers : organisations internationales (Banque africaine de développement, Organisation internationale du Travail), ONG (VSO, Twaweza) et institutions publiques (Ministère des travaux publics, du transport et de la communication, Ministère de l’industrie, Ministère de l’énergie et des mines, REPOA, Uongozi Institute, COSTECH, Tanzania Industrial Research and Development Organization (TIRDO), Tanzania National Business Council, Mzumbe University, Confederation of Tanzanian Industries).

JPEG

S’inscrivant dans le sillage de la nouvelle stratégie du gouvernement pour le développement des compétences (National Skills Development Strategy 2016-2021), l’atelier a été l’occasion pour le secteur privé et les institutions tanzaniennes d’échanger sur les moyens de renforcer le capital humain, un enjeu clé en Tanzanie, notamment au sein de groupes de discussion thématiques.

Les échanges se sont concentrés sur la formation continue et par alternance, sur les actions opérationnelles à mettre en œuvre afin d’assurer une meilleure adéquation des compétences aux besoins du secteur privé, ainsi que la question d’un financement soutenable de la formation. Les échanges se sont organisés autour de quatre experts de l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA) venus de France. Des représentants d’entreprises françaises (Bolloré, CMA-CGM), et l’Agence Française de développement (AFD) ont présenté leur expérience et les solutions développées pour répondre aux insuffisances en matière de compétences qu’ils ont pu rencontrer. Des entreprises tanzaniennes, telles que Superdoll et Bakhresa, ont également partagé leurs constats dans ce domaine

JPEG - 218.4 ko
SE Mme Malika BERAK

Une note de recommandations opérationnelles sera rédigée à l’attention des pouvoirs publics, sur la base de ces échanges. Les représentants de l’AFPA ont poursuivi leur mission par des entretiens bilatéraux avec les institutions publics ou privées qui ont souhaité les rencontrer.

JPEG - 187.5 ko
Agents du service économique de l’Ambassade de France en Tanzanie

Dernière modification : 06/07/2016

Haut de page