Brèves économiques - Tanzanie - 29 mai 2015

JPEG

  • Reprise très progressive de l’aide budgétaire. Alors que plusieurs bailleurs bilatéraux et l’Union Européenne ont repris le versement de l’aide budgétaire globale le mois dernier pour un montant d’environ 110 M USD, la décision des deux principaux contributeurs multilatéraux, Banque mondiale et Banque africaine de développement (BAD), était attendue cette semaine. Malgré les réserves de plusieurs pays sur la gouvernance du secteur de l’énergie, la BAD a approuvé une aide de 75 M USD à Tanesco (entreprise publique responsable de la génération, transmission et distribution d’électricité) visant à appuyer les réformes, la fermeture des centrales d’urgence à fuel et le développement des investissements privés. En revanche, l’appui budgétaire de la Banque mondiale de 100 M USD en faveur des réformes de transparence et des finances publiques a été reporté.
  • La Banque centrale poursuit ses efforts pour contrer la dépréciation du shilling. Après avoir injecté un montant record de 340 M USD sur le marché interbancaire depuis le début de l’année pour palier à la pénurie de dollars (cf. Brèves du 27 avril au 4 mai), la Banque centrale a augmenté le taux de réserves obligatoires des banques commerciales de 8 à 10% afin de réduire la volatilité du shilling. En quelques mois, le shilling s’est déprécié d’environ 15% face au dollar.

Dernière modification : 29/05/2015

Haut de page