L’AFD continue de soutenir l’agriculture biologique en Afrique [en]

Malgré les bouleversements liés à la crise du COVID-19, l’Agence française de développement (AFD) a signé, la semaine dernière, une convention de financement avec le réseau africain d’agriculture biologique (AfrONet), dédiée au projet « Innovations institutionnelles pour l’agriculture biologique en Afrique » (IIABA), à hauteur de 1,5 MEUR (3,75 milliards de TZS).

JPEG

Le projet IIABA, coordonné par l’organisation à but non lucratif AfrONet, basée en Tanzanie, vise à catalyser un changement d’échelle de l’agriculture biologique en Tanzanie, en Ouganda et au Maroc et à faciliter ainsi son développement plus globalement en Afrique.

Il permettra d’accompagner les innovations institutionnelles de l’agriculture biologique, concernant (i) le développement de marchés équitables et inclusifs, (ii) le renforcement des systèmes permettant de garantir la qualité et la traçabilité des produits biologiques, (iii) l’appui à la définition et à la mise en œuvre de politiques publiques facilitant le développement de l’agriculture biologique. En Tanzanie spécifiquement, le projet sera mis en œuvre dans les régions de Dodoma, Ruvuma, Zanzibar et Mafia.

AfrONet est le bénéficiaire et le coordinateur du projet. Les associations membres de son réseau : Tanzania Organic Agriculture Movement (TOAM), National Organic Agricultural Movement of Uganda (NOGAMU), la Fédération interprofessionnelle marocaine du secteur biologique (Fimabio) et le Réseau des initiatives agro-écologiques au Maroc (Riam) seront chargées de la gestion des innovations dans chaque pays. Elles bénéficieront du soutien de deux instituts de recherche français, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Institut national de recherche sur l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), qui fourniront une assistance technique, conduiront des études et étayeront toutes les activités des partenaires à travers la recherche-action.

Le financement a été assuré par la Facilité d’innovation sectorielle pour les ONG (FISONG) de l’AFD, dédiée en 2019 à l’agriculture biologique. FISONG est un "appel à propositions thématique" qui favorise l’émergence de pratiques innovantes menées par des organisations de la société civile françaises et non françaises.

A propos d’AfrONet

AfrONet, le réseau africain des mouvements d’agriculture biologique, est une organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif basée en Tanzanie. En tant qu’organisation de tutelle, elle vise à unir et à représenter les acteurs africains de l’agriculture biologique sur tout le continent. Leur mission : développer des stratégies et des pratiques écologiques et biologiques par le développement des capacités institutionnelles, les innovations scientifiques, la participation au marché, les politiques et programmes publics, la sensibilisation et la communication, la coordination effective, le travail en réseau et les partenariats en Afrique.
www.afronet.online

A propos de l’Agence Française de Développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable. Plateforme française d’aide publique au développement et d’investissement de développement durable, nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud.
Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer et dans 115 pays, pour les biens communs de l’humanité – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.
Depuis 2008 en Tanzanie, le groupe AFD a fourni des solutions de financement et d’assistance technique (plus de 760 MEUR (1 900 milliards TZS) au cours des 10 dernières années) pour aider le gouvernement tanzanien, les autorités locales, le secteur privé et les ONG à réduire les inégalités économiques, sociales et territoriales par la promotion d’un développement durable et inclusif.
www.afd.fr

Dernière modification : 14/05/2020

Haut de page