La Chambre de commerce franco-tanzanienne ouvre la voie à l’approfondissement des relations économiques bilatérales

JPEG
Co-fondateur et Président de la Chambre de Commerce Franco-Tanzanienne (FTCC), M. Christophe Darmois répondant au reporter Citizen

Q : Monsieur Darmois, quand a été créée la Chambre de commerce franco-tanzanienne ?

C.D. : « La FTCC a été créée en janvier 2020. Sous l’impulsion de l’Ambassadeur de France en Tanzanie, Frédéric CLAVIER, cinq membres fondateurs des plus grandes entreprises françaises actives en Tanzanie, à savoir AGS Group, Bolloré, ENGIE PowerCorner, Maurel & Prom, TotalEnergies et moi-même président, nous sommes engagés dans la création de la FTCC.

Q : Quel était l’objectif principal derrière cette création ?

C.D. : « La Chambre de commerce franco-tanzanienne offre une plate-forme d’échange et de réseautage d’affaires aux entreprises tanzaniennes et françaises et vise à soutenir la croissance des entreprises tanzaniennes et françaises en aidant et en facilitant les activités commerciales, d’investissement, financiers et industriels. La FTCC promeut et facilite également la mise en place de partenariats entre entreprises françaises et tanzaniennes afin d’accroître leur force sur le marché international.

Faire des affaires ensemble » et promouvoir les investissements en Tanzanie sont depuis sa création les deux lignes directrices de la FTCC. Des événements de mise en réseau, des webinaires thématiques réguliers avec des personnalités et des experts éminents des secteurs public et privé tanzaniens ainsi que des événements dédiés aux employés techniques et opérationnels de nos sociétés membres ont été organisés conformément à ces directives ».

Q : Les Tanzaniens peuvent-ils bénéficier directement des activités de la FTCC ?

C.D. : « En effet, nous nous engageons également à contribuer collectivement à accroître les efforts de responsabilité sociale des entreprises. Par exemple, quelques mois seulement après sa création, la FTCC a coordonné, en étroite collaboration avec l’ambassadeur de France, un don de ses membres de divers équipements de protection Covid-19 aux agents de santé tanzaniens. L’échange d’idées et de ressources, que nous promouvons et facilitons, vise à construire une société plus éthique et responsable.

Q : Où voyez-vous la FTCC dans les prochaines années ?

C.D. : « Bien qu’encore jeune, la FTCC a connu une croissance exponentielle cette dernière année en gagnant pas moins de 40 membres issus du secteur économique tanzanien et français.

La Tanzanie est et restera très attractive pour les investisseurs et ces investissements sont essentiels à la relation économique, culturelle et sociale, profonde et intense entre la France et la Tanzanie. Depuis sa création, la FTCC cherche à jouer son rôle de rassembleur pour faire entendre sa voix en prenant des positions pertinentes qui reflètent les intérêts de nos membres. En outre, nous partageons avec les autorités notre analyse collective des perspectives ou des besoins du secteur privé pour lutter et contribuer plus efficacement au développement national.

A fin juin 2021, la FTCC est devenue membre du réseau international des chambres de commerce françaises dans 124 pays à travers le monde. Cela vise à donner à ses membres de plus grandes opportunités d’ouvrir leur marché et leurs investissements au monde entier.

Toutes ces réalisations n’auraient pas été possibles sans l’implication des membres de la FTCC, des partenaires commerciaux et des membres fondateurs.

Dernière modification : 01/09/2021

Haut de page