La France et Aga Khan Health Services financent l’extension de l’hôpital Aga Khan [en]

JPEG - 39.4 ko
S.E Frédéric Clavier, Christian Yoka from AFD, la Princesse Zahra Aga Khan et le Premier Ministre Kassim Majaliwa

L’extension, financée par un prêt de l’Agence française de développement (AFD) de 52,5 millions USD (134 milliards TZS) et par une contribution de 26,3 millions USD (58 milliards TZS) de l’Aga Khan Development Network (AKDN), a permis de transformer l’ancien bâtiment d’une capacité de 74 lits en centre de soins tertiaires et de formation d’une capacité de 170 lits. Il incarne désormais un établissement de santé de référence pour la Tanzanie et le reste de l’Afrique subsaharienne. Le programme inclut également l’expansion du réseau au niveau national avec la construction de 27 centres de soins périphériques, dont 23 sont déjà opérationnels.

L’hôpital va jouer un rôle essentiel pour renforcer la position de la Tanzanie comme chef de file régional en matière de prestations de santé et de formation de classe mondiale. En enrichissant son programme éducatif, l’hôpital accueillera 56 résidents en médecine et 60 internes chaque année. En plus de ses services de diagnostics spécialisés de pointe, tels que la cathétérisation et la médecine nucléaire, l’hôpital offrira aussi plus de 30 spécialités et sous-spécialités cliniques, dont la cardiologie, la cancérologie, la médecine familiale, l’endocrinologie, la gastroentérologie, la néphrologie, les neurosciences, l’orthopédie, la pédiatrie et la néonatalogie. Grâce à l’extension et aux 27 centres périphériques, 806 nouveaux emplois seront créés.

JPEG - 67.6 ko
Une salle de soin spécialisée financée par l’AFD

Cette inauguration est le point d’orgue d’une longue et fructueuse coopération entre l’AFD et l’AKDN. Dans le seul secteur de la santé, ce partenariat s’est traduit par la construction du Centre Cœur Cancer de l’hôpital universitaire Aga Khan à Nairobi, le soutien financier et technique à l’Institut médical français pour les enfants à Kaboul et ce programme de renforcement des établissements de santé en Tanzanie.

Dernière modification : 16/04/2019

Haut de page