Le Ministre Franck Riester essaye les véhicules électriques E.motion Africa

A son arrivée à l’ambassade de France à Dar es Salaam, le ministre Riester a eu l’honneur d’essayer l’un des véhicules safari équipés d’un moteur électrique E.motion Africa.

JPEG

JPEG

JPEG

E. motion Africa a été créée en 2019 dans le but d’apporter une solution originale et simple au défi de la décarbonation des transports en Tanzanie et propose de convertir le moteur diesel des véhicules de safari en un moteur électrique, alimenté par l’énergie solaire. La création d’E.motion Africa est le fruit d’un partenariat entre quatre sociétés expertes dans leur domaine (Hanspaul Group, constructeur de voitures de safari, Gadgetronix, constructeur de fermes solaires, Akuo et Carwatt). Le projet a été initié par la société française de safari Mount Kilimandjaro Safari Club-MKSC qui opère depuis vingt ans dans le nord du pays dans des parcs nationaux.

L’entreprise a lancé ses deux premières voitures électriques en 2018 en tirant parti du recyclage des voitures d’occasion Toyota (déployées dans le parc national du Serengeti) et depuis lors, l’entreprise dispose de 8 voitures électroniques sur trois sites différents et d’un garage situé à Arusha.

L’objectif est de donner une seconde vie aux véhicules et d’utiliser une seconde vie pour recharger les batteries Renault, et d’équiper tous les véhicules de safari permettant une circulation silencieuse plus respectueuse de la faune dans les parcs, ce qui est doublement respectueux de l’environnement.

De plus, E. Motion Africa s’est associé à Arusha Technical College en l’incluant dans son conseil d’administration et en offrant aux étudiants diplômés la possibilité de rejoindre l’entreprise.

Dernière modification : 02/11/2021

Haut de page