Le mot de l’Ambassadrice pour la Fête Nationale

Extrait du discours de Madame l’Ambassadrice à l’occasion de la réception du 14 juillet à la Résidence de France à Dar es Salam, le 14 juillet 2016.

JPEG - 167.8 ko
S.E. Suzan Kolimba, Vice-Ministre aux Affaires Étrangères et à la Coopération Est Africaine et S.E. Malika Berak, Ambassadrice de France en Tanzanie

Nous célébrons, le 14 juillet, la fête nationale française et les valeurs de notre République, à savoir la liberté, l’égalité et la fraternité. A cette occasion, je souhaite évoquer trois sujets qui ont un rapport avec notre actualité :

1/ La sécurité, la démocratie et le développement.

La France et de nombreux autres pays à travers le monde ont été durement frappés par le terrorisme. A la suite des attentats de Paris en novembre 2015, le président Magufuli est venu lui-même nous saluer à l’ambassade, ce qui nous a beaucoup touchés.

De fait, la menace est mondiale et le terrorisme vise en premier lieu à déstabiliser nos sociétés, à affaiblir les institutions démocratiques et à compromettre le développement économique.

Le renforcement des institutions démocratiques passe par la justice sociale. Il est par conséquent indispensable que nos pays éliminent autant que faire se peut la corruption qui les ronge de l’intérieur et crée des déséquilibres dangereux. Dès sa prise de fonction le président Magufuli s’est attaqué à ce fléau ; nous lui adressons pour cela notre très vive appréciation et nos encouragements.

2/ Les grands blocs régionaux.

Nous restons convaincus, en dépit de la mauvaise surprise du Brexit, qu’il n’y a pas d’autres voies pour faire face à la mondialisation et à la concurrence des autres grandes économies que la contribution d’ensembles régionaux.

Nous croyons donc à l’Union européenne. Vous-mêmes, nos partenaires tanzaniens, vous appartenez à des ensembles régionaux et sous régionaux, notamment la Communauté de l’Afrique de l’Est. Au fur et à mesure de son intégration, l’EAC consolidera des relations avec les autres nations, ce qui est important pour la paix.

Comme vous le savez, nous Européens espérons établir des liens durables avec la Communauté de l’Afrique de l’Est. De l’Europe à l’Afrique existe, de façon encore fragile mais prometteuse, un axe vertical de coopération et de solidarité. Nous espérons être capables de le consolider.

3/ Le Cercle franco-tanzanien.

Notre rapprochement et notre meilleure connaissance réciproque passent par des actions concrètes. Cette ambassade a créé des événements et différentes occasions d’échanges, ceci dans le cadre notamment des activités de notre groupe d’amitié : le Cercle franco-tanzanien. Les débats sur des sujets variés ont rencontré un vif succès auprès du public tanzanien, ainsi que les séminaires organisés par notre Service économique, en association avec les entreprises françaises.

Tous ces échanges et évènements ont contribué à renforcer notre connaissance mutuelle et à consolider nos liens.

Vive l’amitié franco-tanzanienne !

JPEG

Dernière modification : 02/08/2016

Haut de page