Nouvel investissement français dans le secteur agricole tanzanien [en]

JPEG - 54.1 ko
S.E Frédéric Clavier accompagné des dirigeants de CSTC

En présence du Premier ministre tanzanien, du ministre du commerce et de l’industrie, du vice ministre de l’agriculture, de députés et de l’ambassadeur de France, l’inauguration de l’usine de production de farine de manioc, le 22 mars, a permis aux investisseurs français de Cassava Starch of Tanzania Corporation-CSTC de mettre en exergue l’intérêt porté par les sociétés françaises au potentiel que représente le secteur agricole en Tanzanie.

Situé dans la région de Lindi, le site Mbalala de CSTC est dédié à la production et à la transformation du manioc. Cette disposition est unique en Afrique de l’Est car elle permet d’obtenir sur place la farine qui sera commercialisée en Tanzanie et également en partie exportée.

La sélection des variétés, lancée en 2012, a été réalisée en coopération avec l’institut régional de recherche agricole. Pour l’heure, CSTC emploie 420 personnes pour passer à 700 agents (80% locaux) lorsque la seconde unité de transformation (amidon) sera construite.

En outre, les programmes de formation professionnelle profitent à la main d’oeuvre locale et participent à la valorisation de cette région méridionale, essentiellement agricole.

JPEG - 52 ko
S.E Fédéric Clavier (gauche) et le Premier Ministre Kassim Majaliwa (centre)

Dernière modification : 09/04/2019

Haut de page