Rétrospective du déplacement de la délégation sénatoriale en Tanzanie [en]

L’Ambassade a reçu du 1er mars au 8 mars la visite d’une délégation de six Sénateurs de la Commission de l’Aménagement du Territoire et du Développement Durable, conduite par son Président, le Sénateur Hervé Maurey du 1er mars au 8 mars.

Ce déplacement parlementaire avait pour objectif d’approfondir les perspectives de coopération entre la France et la Tanzanie dans divers secteurs tels que le développement durable, l’agro écologie, le tourisme, ou encore la formation professionnelle.

Durant ces huit jours, les Sénateurs ont eu l’occasion de s’entretenir avec des responsables gouvernementaux et d’effectuer des visites de projets financés par l’Ambassade ou l’Agence Française de Développement. En se déplaçant à travers le pays, les Sénateurs ont pu se rendre au plus près des enjeux et des problématiques de développement auxquels fait face la Tanzanie et pour lesquels la France peut apporter son soutien politique, technique et financier.

La délégation sénatoriale a commencé sa tournée à Zanzibar où elle s’est rendue à FumbaTown qui est le premier éco quartier de l’archipel. Ce quartier innovant et ambitieux est construit autour du principe général de développement durable, recouvrant ainsi les questions de préservation de l’environnement et de la biodiversité, de préservation de la santé de ses habitants et de partage équitable des ressources. Les principes d’économie circulaire, de gestion et de traitement des déchets, d’énergie renouvelable, de perma-culture et d’intégration des communautés locales sont les piliers de ce projet qui a vocation à accueillir 15 000 personnes. JPEG

Ils ont ensuite eu l’occasion de visiter le patrouilleur de la Marine française le « Malin  », en escale de quelques jours à Stonetown avant de repartir en mission de surveillance dans l’Océan Indien. Les Sénateurs ont pu rencontrer le Capitaine Morgan Moutoulatchimy et son équipage pour y évoquer les enjeux de piraterie, de sécurité et de paix au sein de cet espace océanique où la France joue un rôle stratégique.
JPEG

A Dar es Salam, une conférence de presse a été organisée avec l’Ambassadeur, S.E. Frédéric Clavier et de nombreux journalistes des médias nationaux tanzaniens anglophones et swahilis. L’Ambassadeur a présenté les enjeux de la coopération entre la France et la Tanzanie et a rappelé tout l’engagement de la France pour soutenir le développement durable en Tanzanie (agro écologie, villes durables, transports urbains, eau et assainissement, énergie solaire, gestion des déchets, protection de l’environnement etc…). De leur côté, les Sénateurs ont indiqué aux journalistes que leur venue dans le pays témoignait de la volonté de renforcer nos relations bilatérales ainsi que notre coopération sur les enjeux de développement durable et de protection de l’environnement.
JPEG

Ils ont également eu l’occasion de visiter les infrastructures du Bus Rapid Transit (BRT) de Dar es Salam, un service de transport public en site propre qui a pour projet de contribuer à réduire la pollution atmosphérique et de désengorger l’important trafic automobile que connaît aujourd’hui l’agglomération. La journée s’est poursuivie avec la visite d’un site de recyclage de plastique.
JPEG

A Dar es Salam, les Sénateurs ont mené des entretiens politiques de haut-niveau avec le vice-ministre des Affaires Etrangères, Hon. Damas Ndumbaro et avec le ministre d’Etat auprès de la Vice-présidence, ministre de l’Environnement Hon. Mussa Azzan Zungu. Ces rencontres ont offert l’occasion de discuter des moyens pour renforcer les relations entre nos deux pays, principalement en matière de coopération internationale, de développement durable et de protection de la biodiversité en Tanzanie.
JPEG

La délégation s’est ensuite rendue à Morogoro afin de rencontrer l’ONG Sustainable Agriculture Tanzania (SAT) qui met en œuvre un important projet d’agro écologie en lien avec l’Ambassade, qui lui a octroyé une subvention d’1,13 million d’euros. En créant le premier centre de formation du pays en 2012, SAT a réussi à s’imposer comme l’institution de référence en Tanzanie. Son objectif est de renforcer la pérennité des moyens de subsistance des petits agriculteurs tout en contribuant à la préservation de la biodiversité et de l’environnement. A terme, ce sont 8000 agriculteurs de la région de Mtwara qui bénéficieront de ce programme et qui pourront développer une agriculture respectueuse de l’environnement, à même de répondre aux besoins alimentaires de la population. Janet Maro, la responsable de ce projet sera d’ailleurs invitée au Sommet Afrique-France et qui se tiendra du 4 au 6 juin 2020 à Bordeaux autour du thème des « villes et des territoires durables  ».
JPEG

Ce déplacement à Morogoro a aussi offert l’occasion aux Sénateurs de se rendre sur les installations de MORUWASA (Morogoro Urban Water Supply and Sanitation Authority) afin de prendre connaissance du projet d’accès à l’eau et à l’assainissement. L’AFD a octroyé un prêt souverain de 70M€ au Gouvernement tanzanien pour le financement de ce projet qui permettra de garantir aux habitants de la municipalité un accès pérenne à une eau de qualité et à améliorer le service d’assainissement de la ville. Ce projet permettra l’amélioration des conditions de vie de la population de Morogoro et son développement économique à travers l’extension et l’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement collectif.
JPEG

Enfin, pour achever leur séjour en Tanzanie, la délégation sénatoriale a fait le déplacement jusqu’à Arusha pour y visiter le centre de formation KIITEC, un institut de formation fondé par des ingénieurs français en 2004 dans le but d’aider les jeunes Tanzaniens à acquérir et à développer des compétences techniques dans le secteur des énergies renouvelables. Le centre est également soutenu financièrement et matériellement par Action for Development Education International (ADEI-French), la Fondation Schneider Electric, Electricité de France (EDF) ou encore l’Université de Grenoble. Symbole de sa réussite, KIITEC s’apprête à devenir le « centre d’excellence  » pour toute l’Afrique de l’Est en formation et en recherche en énergies renouvelables  : panneau solaire, biomasse, éolien et micro-électricité.
JPEG

Dernière modification : 13/03/2020

Haut de page