Session de perfectionnement pour une quarantaine de professeurs de français tanzaniens et burundais

L’ambassade de France organise du 20 novembre au 15 décembre 2017 à Kasulu (Kigoma) une session de formation pour des professeurs de français du secondaire tanzanien de la région de Kigoma et ceux du camp de réfugiés burundais de Nyarugusu. 46 professeurs vont bénéficier de ces deux sessions de formation de deux semaines, mise en place grâce à la collaboration de l’ambassade de France, des autorités éducatives de la région de Kigoma et de l’International Rescue Committee (IRC).

JPEG

Cette formation permet notamment de perfectionner l’enseignement des professeurs burundais donnant des cours à des enfants du camp de réfugiés de Nyarugusu. Pour mémoire, le camp de Nyarugusu accueille plus 130 000 réfugiés dont 60 000 burundais et une majorité d’enfants.

Les sessions sont menées par trois formateurs du Groupement des Educateurs sans Frontières (GREF). La formation du premier groupe de 23 professeurs a débuté le 20 novembre en présence de représentants des partenaires du projet : Oscar Kashabano, inspecteur de français de la zone, Mutalemwa Rutizibwa, responsable pédagogique à l’IRC, Zabron Bisukaye, proviseur de l’école secondaire de Kasulu et Louise Crayssac, attachée culturelle de l’ambassade. La deuxième session débutera le 4 décembre.

JPEG

Ces formations font partie de l’effort continu de l’ambassade de France pour promouvoir la langue française et soutenir les professeurs de français en Tanzanie, notamment dans les régions accueillant des réfugiés burundais. Cet effort s’était déjà illustré en septembre 2016 par une formation similaire qui avait permis à 20 professeurs (tanzaniens et burundais) d’affuter leurs compétences pédagogiques.

Dernière modification : 30/11/2017

Haut de page