Vente par Thales de 4 radars civils pour une valeur de 28 millions de dollars : un soutien décisif au développement du secteur aérien tanzanien.

Thales Air System (SAS) et l’Autorité de l’Aviation Civile de Tanzanie (TCAA) ont signé le mardi 22 août 2017, en présence du ministre des Travaux publics, des Transports et des Communications, Pr. Makame Mbarawa et du Chargé d’affaires de l’ambassade de France en Tanzanie, M. Claude Blévin, un accord de vente, d’un montant total de 28 millions de dollars. Cet accord prévoit l’installation de quatre radars civils dans les aéroports internationaux de Dar es Salaam et du Kilimandjaro, ainsi que dans deux aéroports régionaux (Mbeya-Songwe et Mwanza).

JPEG - 302.7 ko
Le directeur général de TCAA, Hamza S. Johari, et le directeur régional des ventes de Thales Air System, Abel Carr, après la signature de l’accord.

Thales Air system (SAS) couvre actuellement 80% des informations de vol de l’Afrique de l’Est. Ce projet, dont la mise en œuvre est prévue d’ici 18 mois, permettra la surveillance de la totalité de l’espace aérien tanzanien ; la couverture actuelle de l’unique radar de l’aéroport de Dar es Salaam n’étant que de 25%. Les nouveaux radars, ainsi que la formation de 33 experts de TCAA au contrôle aérien, assureront une meilleure régulation et une sécurité renforcée du trafic aérien tanzanien.
Le projet aura également, à terme, un impact positif sur le développement du réseau aérien tanzanien à travers l’augmentation du nombre de compagnies étrangères desservant le pays.

JPEG - 218.9 ko
De gauche à droite : Abel Carr, Directeur régional des ventes de Thales Air System ; Laurence Paul, Secrétaire exécutif de l’Association des opérateurs aériens de la Tanzanie (TAOA) ; Hamza S. Johari, directeur général de TCAA ; Pr. Makame Mbarawa, ministre des Travaux publics, des Transports et des Communications ; Claude Blévin, Chargé d’affaires de l’ambassade de France en Tanzanie

L’ambassade de France en Tanzanie avait organisé en 2015 et 2016 deux ateliers franco-tanzaniens consacrés au secteur aéroportuaire. Le premier, dans le cadre d’une mission exploratoire organisée avec PROAVIA lors de la journée nationale de l’aviation civile, avait réuni 18 entreprises françaises et le second, dans le cadre d’une mission Business France / PROAVIA les 15 et 16 novembre 2016, avait réuni 8 entreprises françaises.

Dernière modification : 31/08/2017

Haut de page